Compte de Josserand Bourguignon (Iocerandus Burgondi, capellanus) receveur des revenus comtaux à Bourg-en-Bresse, pour la châtellenie de Bourg-en-Bresse, du dimanche 2 février 1287 (nouveau style) - fin: 24 juin 1287

France, Archives DĂ©partementales de la CĂ´te-d'Or, cote B7081 - 5

Pour citer ce document:

Christian Guilleré, Frédéric Chartrain et Alain Kersuzan, avec la collaboration de Nils Mantilleri, Jean-Michel Poisson, et Marianne Ronot, Compte de Josserand Bourguignon (Iocerandus Burgondi, capellanus) receveur des revenus comtaux à Bourg-en-Bresse, pour la châtellenie de Bourg-en-Bresse, du dimanche 2 février 1287 (nouveau style) - fin: 24 juin 1287, Lyon - Chambéry, 2012 (Documents comptables des Etats de Savoie, XIIIe - XVe s.)

Afficher / masquer les images   Afficher / masquer la table des rubriques   Afficher ligne par ligne Voir l'analyse du rouleau

Computus(1) Ce compte a été numéroté IX en tête. donni Iocerandi Burgondi receptoris reddituum de Burgo a festo purificationis beate Marie anno Domini Mo CCo octogesimo sexto(2) Le dimanche 2 février 1287 (nouveau style). usque ad festum beati Iohannis baptiste inclusive eodem anno

firme

idem reddit computum

    [1]
  • de XXXVII libris X solidis fortium receptis a preposito Foissiaci pro medietate firme leyde, copunagii, martinagii et parvi pedagii(3) On a Ă©crit firme leyde copunagii martinagii / et parvi pedagii. finite in festo beati Iohannis baptiste anno octogesimo septimo et de alia medietate computavit in computo precedenti
  • [2]
  • de XVI libris XII solidis VI denariis receptis de medietate firme trium furnorum Burgi finite eodem festo beati Iohannis baptiste et de alia medietate computavit in computo precedenti
  • [3]
  • de X libris receptis de medietate firme chacipolerie finite eodem festo beati Iohannis et de alia medietate computavit(4) La fin de la ligne et la première moitiĂ© de la suivante ont Ă©tĂ© effacĂ©es, mais on avait apparemment omis in computo precedenti.
  • [4]
  • summa : LXIIII libre II solidi VI denarii fortium

pedagium

idem reddit computum

    [5]
  • de IIII solidis VI denariis fortium receptis de pedagio sexdecim ballarum alleccium(5) Lire allecium. et dimidia chargia clavellorum per dictum tempus
  • [6]
  • de XI solidis receptis de pedagio quatuor equorum transeuntium(6) On lit ici transeuncium, tocius, que l’on transcrit – suivant la convention gĂ©nĂ©rale d’édition qui prescrit dans ce cas l’usage des formes classiques – transeuntium, totius. per idem tempus et levantur de quolibet trig[inta]note diplomatiquetrig[inta] : biffĂ©. equo triginta tres denarii fortium
  • [7]
  • summa : XV solidi VI denarii

laudes et venditiones(7) Et non vende, puisque l’on écrit ici venditionibus.

idem reddit computum

    [8]
  • de C II solidis IIII denariis fortium receptis de laudibus et venditionibus per idem tempus ut in particulis in dorsso(8) Lire dorso. precedentis computi(9) L’état du support rend illisible le dernier mot de la ligne, peut-ĂŞtre supra.

    [9]
  • summa hui[us]note diplomatiquehui[us] : biffĂ©. totius recepte : LXX libre IIII(10) Une rĂ©daction antĂ©rieure – peut-ĂŞtre II solidos VI denarios, puisque l’on a biffĂ© plus loin V solidos dans la conversion en viennois – a Ă©tĂ© effacĂ©e, puis remplacĂ©e par un trait de liaison et par ce nombre, fortement raturĂ©. denarii fortium — valent ad viennenses uno denario forti computato pro duobus denariis viennensibus : VIIXX libras V solidosnote diplomatiqueV solidos : biffĂ©. VIII denarios viennensium
  • [10]
  • quibus aduntur(11) Lire adduntur. XXIIII libre X denarii viennensium recepte a se ipso de remanentia computi sui precedentis(12) On a omis ici d’écrire dans la marge gauche la rubrique arreragium. ut patet in ipso
  • [11]
  • sic est summa totius recepte : VIIIXX XIIII libre XVIII denarii vien.(13) Les deux nombres sont raturĂ©s, et la rĂ©daction antĂ©rieure a Ă©tĂ© effacĂ©e en partie. de quibus

    [12]
  • in cordis emptis ad opus ingeniorum Sagiaci et traditis Ponceto fratri magistri Petri de Monbeliard qui eas portavit apud Sagiacum : XXVII solidos viennensium
  • [13]
  • item in sagimine et corio ad dicta ingenia traditis eidem Ponceto de mandato ballivi : XIX solidos
  • [14]
  • item eidem Ponceto de locagio seu stipendio suo : V solidos
  • [15]
  • item pro predictis portandis apud Sagiacum : IIII solidos
  • [16]
  • item expensis domini Hunberti(14) Comme dans le compte prĂ©cĂ©dent, le clerc Pierre de MontmĂ©lian Ă©crit ici Hunbertus pour Humbertus. de Balma apud Burgum ubi venerat die veneris post quindenam beati Iohannis baptiste pro computo baillivi et expensis mei Petri clerici cum ipso : XXI solidos
  • [17]
  • summa : LXXVI solidos viennensium(15) Dans la marge droite, on avait notĂ© sur deux lignes VIIIXX [libre] / V solidos, mais cette somme a Ă©tĂ© biffĂ©e.
  • [18]
  • item libravit domino comiti per manum Hueti Burgondionis in tracta decem baconum, duorum boum, trescentarum et octo ulnarum tele(16) On a Ă©crit in tracta decem baconum • duorum boum • trescentarum et octo / ulnarum tele. portatorum ad festum domini Belliioci apud Villam Francham ut per litteram domini datam in festo beati Petri ad vincula anno LXXXo septimo : XXVIII libras IIII solidos
  • [19]
  • item libravit domino Guillermo de Juys cui debebantur de remanentia computi sui de baillivia Baugiaci ut per litteram Petri de Montemeliano clerici datam anno LXXXo septimonote diplomatiquedatam anno LXXXo septimo : ajoutĂ© en interligne. : C libras ut per litteramnote diplomatiqueut per litteram : biffĂ©.
  • [20]
  • item libravit Iohannino celerarii pro remanentia debiti quo dominus comes sibi tenebatur pro abbate Ambrogniaci ultra octo viginti quatuordecim libras viennensium computatas in computo precedenti : XXVI libras
  • [21]
  • item libravit per manum Bertholomei Guiot domino Rodulpho de Riorters castellano Burgi : X libras de quibus computavit
  • [22]
  • item libravit Iacobo cavorcino per manum dicti Bartholomei(17) L’alternance Bertholomei / Bartholomei figure dans le texte original. pro usura illarum centum librarum que solute fuerunt domino Guillermo de Juys : XL solidos
  • [23]
  • summa librate : VIIIXX VI libre IIII solidi
  • [24]
  • summa tottalis expense et librate : VIIIXX X libre viennensium

    [25]
  • et sic debet : IIII libras XVIII denarios viennesium – quas solvit Bertholomeus Guiot in expensis domine comitisse Sabaudie per manum donni Iacobi capellani sui die sabbati ante nativitatem beate Marie anno octogesimo nono



Notes

1 - Ce compte a été numéroté IX en tête.
2 - Le dimanche 2 février 1287 (nouveau style).
3 - On a Ă©crit firme leyde copunagii martinagii / et parvi pedagii.
4 - La fin de la ligne et la première moitié de la suivante ont été effacées, mais on avait apparemment omis in computo precedenti.
5 - Lire allecium.
6 - On lit ici transeuncium, tocius, que l’on transcrit – suivant la convention générale d’édition qui prescrit dans ce cas l’usage des formes classiques – transeuntium, totius.
7 - Et non vende, puisque l’on écrit ici venditionibus.
8 - Lire dorso.
9 - L’état du support rend illisible le dernier mot de la ligne, peut-être supra.
10 - Une rédaction antérieure – peut-être II solidos VI denarios, puisque l’on a biffé plus loin V solidos dans la conversion en viennois – a été effacée, puis remplacée par un trait de liaison et par ce nombre, fortement raturé.
11 - Lire adduntur.
12 - On a omis ici d’écrire dans la marge gauche la rubrique arreragium.
13 - Les deux nombres sont raturés, et la rédaction antérieure a été effacée en partie.
14 - Comme dans le compte précédent, le clerc Pierre de Montmélian écrit ici Hunbertus pour Humbertus.
15 - Dans la marge droite, on avait noté sur deux lignes VIIIXX [libre] / V solidos, mais cette somme a été biffée.
16 - On a écrit in tracta decem baconum • duorum boum • trescentarum et octo / ulnarum tele.
17 - L’alternance Bertholomei / Bartholomei figure dans le texte original.